A Propos - AMIA

Aller au contenu

Menu principal :


Mot du président

C’est l’un des paradoxes de la musique : tout semble être noté, structuré et réglé « comme du papier à musique », et néanmoins quelle variété dans les différentes lectures des interprètes... Cette remarque semble d’autant plus pertinente qu’on s’éloigne dans le temps, cependant les recherches actuelles viennent élargir les frontières de l’interprétation historiquement informée jusqu’à sur la période romantique : une démarche qui confère une étonnante modernité au discours musical dont chaque musicien propose sa propre perception.
 
La nouvelle saison de l’AMIA mettra à l’honneur des projets novateurs, autour d’œuvres phares ou de pages moins fameuses mais tout aussi séduisantes. Nous entendrons la messe en si-mineur de Bach avec un chœur réduit à 2 chanteurs par voix, les variations Goldberg, le Te Deum de Charpentier vu à travers le prisme de la danse. Nous irons dans la forêt de Sherwood où de talentueuses chanteuses nous conteront  une histoire de Robin des Bois et dans les cathédrales de l’Amérique latine qui nous livreront quelques-uns de leurs trésors trop longtemps oubliés. Schumann et Beethoven seront au programme de musiciennes passionnées qui puisent notamment leur inspiration dans les témoignages sonores du 19ème siècle. Nous retrouverons avec bonheur Marais, Vivaldi, Haendel et d’autres pour deux concerts en région que nous avons dû annuler en raison de la situation sanitaire.
 
Depuis plus de 40 ans, l’AMIA présente au public Alsacien cette musique dite « ancienne » en conviant des artistes, jeunes ou confirmés, qui contribuent tous par leur talent à renouveler notre écoute, nous étonner et surtout nous émouvoir.


Philippe Woessner
Président de l'AMIA







 





L'AMIA remercie ses financeurs et partenaires
_________________________________________















 




A M I A
BP 10251
67007 Strasbourg Cedex
06 05 35 83 04


Inscription à la lettre d'information

Licences:
N°2-1103252
N°3-1103253
Retourner au contenu | Retourner au menu